Amazon a installé des caméras alimentées par l’intelligence artificielle dans ses véhicules de livraison afin de pouvoir suivre de plus près leurs conducteurs. Le système à quatre caméras utilisera le machine learning pour détecter les comportements dangereux tels que la distraction au volant et les excès de vitesse, puis émettra des avertissements verbaux aux conducteurs, a déclaré la société dans une vidéo d’instruction dont a fait état pour la première fois le site The Information.

Amazon a déclaré dans la vidéo que les caméras sont destinées à améliorer la sécurité, un problème que l’entreprise a dû examiner de près après que de multiples enquêtes ont révélé que l’accent mis sur la vitesse avait contribué à faire au moins une douzaine de morts (bien qu’Amazon ait décliné toute responsabilité parce que les conducteurs ne sont pas des employés).

Mais les caméras, qui, selon Amazon, enregistreront les conducteurs « à 100% du temps » pendant leurs trajets, soulèvent également des questions de confidentialité et de partialité, étant donné les antécédents de la société sur ces deux points. Amazon n’a pas répondu à notre demande de commentaires.

Le système de caméras, appelé Driveri, est fabriqué par Netradyne, une société californienne qui construit des outils pour aider les sociétés de transport à « réduire les incidents de conduite et à se protéger contre les fausses déclarations ». Netradyne n’a également pas répondu à notre demande de commentaires.

Amazon affirme dans la vidéo que les caméras de Netradyne « réduisent les collisions d’un tiers grâce aux avertissements en cabine », citant des études de First Analysis et du Virginia Tech Transportation Institute. First Analysis n’a pas pu être joint et un porte-parole du VTTI n’a pas pu déterminer immédiatement à quelle étude la vidéo faisait référence.

Les quatre caméras du conducteur — une caméra sur le tableau de bord orientée vers la route, deux caméras latérales et une caméra orientée vers le conducteur — utilisent l’IA et le machine learning pour détecter les comportements de conduite tels que ne pas s’arrêter aux panneaux d’arrêt, suivre de trop près, accélérer, conduire en étant distrait, freiner et accélérer brusquement, boucler sa ceinture de sécurité et s’endormir. Ils détectent également si les caméras sont obstruées.

Un ‘nombre limité de personnes autorisées’ pourrait accéder aux images
Driveri utilise ensuite des alertes verbales automatisées pour avertir les conducteurs lorsqu’ils adoptent un comportement à risque.

Karolina Haraldsdottir, responsable de la sécurité du dernier kilomètre chez Amazon et narratrice de la vidéo, explique que personne n’est en mesure de suivre en direct les images des conducteurs, que la vidéo n’est téléchargée que lorsque Driveri est déclenché intentionnellement par les conducteurs ou dans des « conditions de sécurité » spécifiques, et qu’un « nombre limité de personnes autorisées » peut accéder aux images.

Haraldsdottir explique également que les conducteurs ne peuvent éteindre les caméras que lorsque le contact est coupé, et que les caméras latérales peuvent rester allumées jusqu’à 20 minutes pour enregistrer des choses comme « le vol de colis, le harcèlement des conducteurs et les collisions avec des véhicules en mouvement ».