Mardi 2 février, Jeff Bezos a annoncé dans un e-mail aux employés d’Ama­zon qu’il quit­te­rait son poste de PDG de l’en­tre­prise plus tard cette année. Mais il n’aban­don­nera pas pour autant le navire : il conser­vera le titre de président de l’en­tre­prise qu’il a fondée. Et selon Vice, il n’en sera que plus puis­sant.

« J’ai le plai­sir de vous annon­cer qu’au troi­sième trimestre de cette année, je devien­drai président du conseil d’Ama­zon et Andy Jassy me rempla­cera en tant que PDG », écrit Jeff Bezos. Andy Jassy était jusqu’ici chef des services web d’Ama­zon. « En tant que président exécu­tif, je foca­li­se­rai toute mon éner­gie et mon atten­tion sur les nouveaux produits et initia­tives. »

Avec ce poste de président, Jeff Bezos conser­vera bien son pouvoir déci­sion­naire sur les caps à prendre pour l’en­tre­prise, tout en se reti­rant des affaires courantes et des scan­dales auxquels doit souvent faire face le PDG. De quoi savou­rer davan­tage son statut de deuxième homme le plus riche du monde.