Le policier blessé mercredi lors de l’assaut du Capitole à Washington est décédé jeudi (heure locale), indique la chaîne d’informations américaine CNN après confirmation de plusieurs sources. Il s’agit de la cinquième victime des évènements violents survenus mercredi à Washington, lorsque des partisans du président Donald Trump sont entrés de force dans les locaux du Congrès.

L’agent Brian Sicknick était déployé sur les affrontements au Capitole mercredi 6 janvier 2021 et a été blessé lors de contacts physiques avec les protestataires, a indiqué la police du Capitole dans un communiqué. « Il est retourné à ses quartiers et s’est effondré. Il a été emmené à l’hôpital local où il a succombé à ses blessures » jeudi soir, selon le communiqué. M. Sicknick travaillait depuis 12 ans dans ce service de police.

Dans un premier temps, la police du Capitole a démenti vendredi les informations de la chaîne américaine CNN, qui avait annoncé la mort d’un agent blessé lors des affrontements mercredi. Selon la police, plusieurs agents sont blessés et hospitalisés mais aucun d’entre eux n’est décédé.

Ensuite, un communiqué officiel circule sur les réseaux sociaux affirmant La mort du policier du Capitole Brian D. Sicknick a été confirmée dans un communiqué des autorités. Il serait décédé à la suite de ses blessures après des heurts avec les manifestants pro-Trump.